Restez au courant des dernières actualités du Secrétariat social UCM.

Devenir employeur ?M'inscrire

Retour au site UCM.be

FAQ

Rechercher

  • Avant d'engager
    • J’engage prochainement, qui peut m’aider ?

      Vous souhaitez engager ou vous envisagez d’engager ? UCM vous accompagne dans les différentes étapes liées à l’engagement.

      Les conseillers UCM sont à votre disposition pour répondre à toutes vos interrogations par formulaire, chat ou par téléphone au +32 (0)78 05 20 20.

      Avez-vous trouvé cette réponse utile ? Oui Non100% ont touvé cette réponse utile

    • Quel délai faut-il prévoir pour être en ordre pour l’engagement ?

      Nous vous conseillons de prendre un rendez-vous avec un conseiller UCM environ 10 jours avant l’engagement.

      En vous affiliant au Secrétariat social UCM avant la date d’engagement, l’immatriculation à l’ONSS et la Dimona sont prises en charge par un conseiller UCM.

      Rapide et facile !

      Avez-vous trouvé cette réponse utile ? Oui NonAucun vote pour l'instant

    • Que dois-je apporter lors de mon rendez-vous d’affiliation au Secrétariat social UCM ?

      En vue d’optimaliser votre rendez-vous d’affiliation au Secrétariat social UCM, il est important de vous munir d’une série de documents.

      Si vous êtes le représentant légal, emmenez avec vous les documents suivants :

      • votre carte d’identité valide et votre code PIN (indispensable pour maintenir le RDV !),
      • les coordonnées complètes de votre comptable,
      • les coordonnées de votre assurance loi (accidents de travail),
      • la fiche identification travailleur (document envoyé par le conseiller UCM lors de la prise de rendez-vous),
      • s’il s’agit d’un contrat PFI, CEFA, IFAPME : la convention signée,
      • s’il s’agit d’un engagement en commission paritaire 124 (Construction) : les deux premières cartes C3.2.A construction (celles-ci sont octroyées par l’ONEM de votre région sur demande).

      Si vous mandatez un tiers pour le rendez-vous (pas le travailleur engagé), des documents supplémentaires sont nécessaires :

      • une copie de la carte d’identité du représentant légal et du tiers présent au rendez-vous,
      • le mandat ONSS signé par le représentant légal (document envoyé par le conseiller UCM lors de la prise de rendez-vous),
      • la procuration du représentant légal pour signature (document envoyé par le conseiller UCM lors de la prise de rendez-vous).

      Avez-vous trouvé cette réponse utile ? Oui NonAucun vote pour l'instant

    • Existe-t-il des aides à l’engagement ?

      Oui.

      Afin d’encourager l’embauche des premiers travailleurs, il existe de nombreuses aides à l’emploi qui se présentent sous différentes formes et peuvent varier en fonction du lieu où le travailleur est occupé ou domicilié.

      Les principales aides sont :

      • l’exonération totale des cotisations patronales de base de sécurité sociale à vie sur le 1er travailleur ;
      • les réductions de cotisations patronales pour l’engagement du 2e, 3e, 4e, 5e ou 6e travailleur ;
      • la prime SESAM lors de l’engagement d’un demandeur d’emploi ;
      • l’allocation de travail Impulsion 25 ans ;
      • la dispense de versement du précompte professionnel ;

      >>> Plus d’infos

      Avez-vous trouvé cette réponse utile ? Oui NonAucun vote pour l'instant

    • En devenant employeur, vais-je faire des économies grâce au Tax Shift ?

      Oui.

      Une des mesures phares du Tax Shift est le premier travailleur dit « gratuit ». Tous les employeurs qui engagent leur premier travailleur avant le 31/12/2020 bénéficient d’une exonération totale des cotisations patronales de base de sécurité sociale à vie sur ce travailleur !

      Les cotisations patronales spéciales et les cotisations personnelles du travailleur de 13,07% restent dues.

      Une autre mesure phare du Tax shift est la diminution des cotisations sociales des indépendants.

      D’autres réductions de cotisations patronales existent et ont été renforcées par le Tax Shift, notamment pour l’engagement d’un 2e, 3e, 4e, 5e ou 6e travailleur.

      Pour plus d’infos ?

      Avez-vous trouvé cette réponse utile ? Oui NonAucun vote pour l'instant

    • Quelles sont les sanctions si je ne suis pas en ordre légalement ?

      Des sanctions existent en cas d’absence de déclaration et/ou paiement des cotisations sociales ONSS :

      • Sanctions civiles :
        • Majoration de 10% du montant des cotisations impayées dans le délai légal.
        • Intérêt de retard de 7% l’an sur les cotisations impayées dans le délai légal à compter de l’expiration du délai légal et ce, jusqu’au jour du paiement.
        • Indemnité forfaitaire de 495,79 €, augmentée de 247,89 € par tranche de 24.789,35 € de cotisations au-delà de 49.578,70 €, en cas de non remise à l’ONSS, dans le délai prévu, de la déclaration trimestrielle.

      D’autres sanctions sont prévues en cas de non-respect des délais de paiement des provisions, d’absences de déclaration ou de déclaration incomplète ou inexacte.

      • Sanctions administratives ou pénales :
        • Amende pénale de 400 € à 4.000 € / travailleur concerné
        • Amende administrative de 200 € à 2.000 € / travailleur concerné

      Des sanctions existent également en cas d’absence de déclaration et/ou paiement du précompte professionnel :

      • Intérêt de retard de 7% l’an sur les montants impayés dans le délai légal
      • Amende administrative : de 50 € à 1.250 €

      Avez-vous trouvé cette réponse utile ? Oui NonAucun vote pour l'instant

    • Combien va me coûter l’engagement de mon premier travailleur ?

      Différents éléments sont à prendre en compte pour obtenir le coût budgétaire totalde l’occupation d’un premier travailleur :

      • La rémunération brute fixe
      • Le simple et double pécule de vacances pour les employés
      • L’éventuelle prime de fin d’année
      • Les frais de transport domicile-lieu de travail
      • Les éventuels avantages rémunératoires complémentaires (titres-repas, assurance hospitalisation, pension complémentaire…)
      • Les cotisations patronales de sécurité sociale
      • Les coûts indirects liés à l’occupation (assurance accidents du travail, frais d’affiliation et de gestion à un Secrétariat social…)

      >>> Plus d'infos

      Vous souhaitez un calcul de coût ? Faites appel à l'équipe Jengage et recevez-le sous 48 heures !

       

      Engager, combien ça coûte ?

      Avez-vous trouvé cette réponse utile ? Oui NonAucun vote pour l'instant

    • Combien va me coûter l’engagement de mon 2e, 3e, 4e, 5e et 6e travailleur ?

      Différents éléments sont à prendre en compte pour obtenir le coût budgétaire totalde l’occupation d’un travailleur :

      • La rémunération brute fixe
      • Le simple et double pécule de vacances pour les employés
      • L’éventuelle prime de fin d’année
      • Les frais de transport domicile-lieu de travail
      • Les éventuels avantages rémunératoires complémentaires (titres-repas, assurance hospitalisation, pension complémentaire…)
      • Les cotisations patronales de sécurité sociale
      • Les coûts indirects liés à l’occupation (assurance accidents du travail, frais de gestion du Secrétariat social…)

      >>> Plus d'infos

      Vous souhaitez un calcul de coût ? Faites appel à l'équipe Jengage et recevez-le sous 48 heures !

      Avez-vous trouvé cette réponse utile ? Oui NonAucun vote pour l'instant

    • Quelles sont les démarches pour engager et être en ordre légalement ?

      Avant l’entrée en fonction de votre travailleur, plusieurs démarches sont obligatoires afin d’être en ordre légalement :

      • Vérification des données dans la Banque-Carrefour des Entreprises (BCE).
      • Affiliation auprès de différents organismes : ONSS, assurance accidents du travail, médecine du travail, Caisse d’allocations familiales et Caisse de vacances pour les ouvriers.
      • Dimona d’entrée auprès de l’ONSS.
      • Élaboration de documents : contrat de travail, règlement de travail et registre du personnel dans certains cas.

      >>> Plus d'infos

      Avez-vous trouvé cette réponse utile ? Oui Non100% ont touvé cette réponse utile

    • Pourquoi s’affilier à un Secrétariat social ?

      Engager un collaborateur est une étape importante à ne pas négliger.

      L’engagement implique toute une série d’obligations vis-à-vis du travailleur et des différentes administrations concernées. Les formalités à remplir sont parfois complexes. Il est vivement conseillé de faire appel à un Secrétariat social agréé pour vous accompagner dans les différentes étapes de l’engagement.

      L’affiliation à un Secrétariat social vous permet également de confier votre gestion salariale à des experts et de vous concentrer sur votre business. Via le Secrétariat social UCM, vous bénéficiez d’un conseiller attitré pour votre dossier et vous trouvez les solutions à tous vos besoins au même endroit.

      Notre service va au-delà du cadre strict de la paie, il englobe la gestion du personnel au sens large.

      Découvrez ce que le Secrétariat social UCM fait pour vous !

      Avez-vous trouvé cette réponse utile ? Oui NonAucun vote pour l'instant

    • Dois-je être en société pour engager ?

      Non, l’indépendant en personne physique peut engager du personnel.

      Attention, contrairement au statut de personne morale (société), le statut d’indépendant en personne physique ne permet pas de scinder les patrimoines privés et professionnels. Si l'activité est endettée, les créanciers pourraient s'en prendre au patrimoine privé de l’indépendant et, en fonction du régime matrimonial, à celui du conjoint.

      En créant une société, l'entrepreneur met son patrimoine privé à l'abri des risques de l'entreprise. Cela revient à dresser un mur entre le patrimoine privé de l'entrepreneur et celui de l'entreprise. L'entrepreneur et son entreprise constituent deux entités séparées, avec leurs propres revenus, leurs propres dépenses, leurs propres droits et leurs propres devoirs. Si l'entreprise sombre, les biens personnels de l'entrepreneur ne sont pas emportés par la faillite. Ils restent hors d'atteinte.

      >>>  Plus d'infos

      Le choix de la forme juridique est une question préalable essentielle au démarrage de toute activité. Les conseillers UCM vous aident à faire le bon choix.

      Les  Conseillers Starter vous guident dans le choix de la forme juridique la plus adaptée à votre projet en analysant avec vous les avantages et inconvénients de chacune des formes.

      Avez-vous trouvé cette réponse utile ? Oui NonAucun vote pour l'instant

  • Le recrutement
    • Y a-t-il un moment idéal pour engager (mois, période dans le mois…) ?

      Vous avez trouvé le travailleur idéal et vous vous demandez quel est le meilleur moment pour débuter son contrat ?

      En règle générale, la période d’engagement a très peu d’influence sur votre choix.

      Les frais d’affiliations obligatoires à différents services (assurance-loi, SEPP…) sont souvent calculés à partir du jour de l’embauche. Les cotisations sociales sont quant à elles calculées sur base des rémunérations payées et les trimestres pour les réductions de cotisations sociales peuvent être optimalisés, si nécessaire, en gelant certains trimestres (en cas d’entrée en cours de trimestre).

      Cependant, il faut savoir que même un jour presté sur un mois engendre une paie et des frais de gestion de dossier.
      Il est donc parfois préférable d’attendre le 1er jour du mois pour engager.

      Afin de respecter les délais légaux, il est conseillé d'anticiper ces démarches et de prendre contact avec l'équipe Jengage.

      Avez-vous trouvé cette réponse utile ? Oui Non100% ont touvé cette réponse utile

    • Combien dois-je payer mon travailleur ?

      La rémunération du travailleur est plus large que la simple rétribution des prestations de travail. En tant qu’employeur vous êtes tenu à d’autres interventions financières imposées par la loi ou par votre secteur d’activité (commission paritaire).

      Elle inclut :

      • la rémunération brute fixe
      • le simple et double pécule de vacances pour les employés
      • l’éventuelle prime de fin d’année
      • les frais de transport domicile-lieu de travail
      • les avantages rémunératoires complémentaires obligatoires ou non (titre-repas, éco-chèques, pension complémentaire, assurance hospitalisation, voiture de société…)

      >>> Plus d'infos

      Avez-vous trouvé cette réponse utile ? Oui NonAucun vote pour l'instant

    • Suis-je obligé d’engager à temps plein ?

      Non, le travailleur peut être occupé à temps plein ou à temps partiel.

      Le temps partiel équivaut à toute durée hebdomadaire de travail inférieure à celle d’un temps plein.

      Des limites minimales existent :

      • La durée de chaque prestation de travail doit être au minimum de 3 heures.
      • La durée hebdomadaire de travail doit être au moins égale au tiers d’un travailleur occupé à temps plein dans l’entreprise.
      • Le contrat de travail à temps partiel doit mentionner le régime (ex : 20h/semaine) et l’horaire de travail.

      Consultez les modèles de contrats de travail mis à votre disposition.

      Ce sujet est traité par l'équipe Jengage lors de l'engagement de votre collaborateur.

      Une fois l'engagement effectué, si vous aviez encore des questions, contactez votre gestionnaire de dossier UCM.

      Avez-vous trouvé cette réponse utile ? Oui NonAucun vote pour l'instant

  • L'occupation
    • Oups, j’ai engagé quelqu’un hier… Comment me mettre en ordre très rapidement ?

      Si vous avez engagé un travailleur mais n’avez effectué aucune démarche, vous devez réaliser, le plus rapidement possible, les démarches suivantes :

      • Effectuer l’identification du travailleur à l’ONSS et réaliser la Dimona sur le site socialsecurity.be
        L’identification doit être imprimée, signée et envoyée à l’ONSS si le site le mentionne.
        Des copies de l’identification et de la Dimona vous seront demandées lors de votre rendez-vous avec un conseiller UCM.
      • Souscrire à une assurance accidents du travail
      • Prendre un rendez-vous avec l'équipe Jengage pour vous affilier au Secrétariat social UCM.

      Plus d'infos ? Consultez les démarches relatives à l’engagement.

      Avez-vous trouvé cette réponse utile ? Oui NonAucun vote pour l'instant

    • Que faire si le travailleur ne convient pas ?

      Si vous vous rendez compte que le travailleur engagé ne convient pas au poste ou à l’entreprise, vous pouvez mettre fin à son contrat de travail (CDI).

      Le travailleur devra prester une période de préavis avant la fin effective de son contrat. Durant cette période, il continuera à travailler et à être rémunéré.

      Depuis le 01/05/2018, les délais de préavis en cas de licenciement au cours des 6 premiers mois d’occupation ont été revus pour permettre à l’employeur d’évaluer si la nouvelle collaboration lui convient :

      Ancienneté acquise à la veille du début du délai de préavis Délai de préavis à notifier
      Moins de 3 mois 1 semaine
      3 mois 2 semaines
      4 mois 3 semaines
      5 mois 4 semaines
      6 mois 5 semaines

      Nous vous conseillons de notifier la fin de contrat à votre travailleur par courrier recommandé en tenant compte que le délai de préavis commence un lundi et que 3 jours ouvrables sont nécessaires pour que la notification sorte ses effets.

      Si la continuation des prestations ne vous semble pas opportune, il vous est possible de payer au travailleur une indemnité équivalente à la rémunération due pour la période de préavis qui devrait être prestée. Notifiez cette fin de contrat à votre travailleur par courrier recommandé ou remise en la main à la main contre un accusé de réception. La rupture est dans ce cas immédiate.

      Des modèles de lettre de rupture sont disponibles sur ucm.be.

      Avez-vous trouvé cette réponse utile ? Oui NonAucun vote pour l'instant

    • Quelles sont mes obligations en tant qu’employeur ?

      En tant qu’employeur, vous avez l’obligation de :

      • transmettre les informations et instructions nécessaires relatives au bien-être au travail et accompagner le travailleur ;
      • fournir le travail convenu et les outils pour le réaliser ;
      • payer la rémunération ;
      • respecter les règles concernant le temps de travail ;
      • accorder les jours fériés et vacances annuelles ;
      • remettre différents documents sociaux aux travailleurs (règlement de travail, fiche de paie, compte individuel, documents particuliers pour le travail à temps partiel).

      >>> Plus d'infos

      Avez-vous trouvé cette réponse utile ? Oui Non100% ont touvé cette réponse utile

    • Comment gagner du temps dans l’administration de mon personnel ?

      Pour gagner du temps dans l’administration de votre personnel, nous vous conseillons de faire appel au Secrétariat social UCM.

      En en vous affiliant au Secrétariat social UCM, vous confiez votre gestion salariale à des experts, ce qui vous permet de vous concentrer sur votre métier. Vous bénéficiez d’un conseiller attitré pour votre dossier et vous trouvez les solutions à tous vos besoins au même endroit.

      De plus, UCM met à votre disposition gratuitement appipay, un outil de gestion RH en ligne accessible 24h/24, 7j/7 depuis votre smartphone, tablette ou ordinateur. Vous disposez des fonctionnalités essentielles à votre gestion RH :

      • transmission des données d’un nouveau travailleur
      • réalisation des Dimona
      • encodage des prestations des travailleurs
      • outils de simulations…

      Avec appipay, vous gagnez en temps et en autonomie.

      Découvrez tout ce que le Secrétariat social UCM fait pour vous !

      Avez-vous trouvé cette réponse utile ? Oui NonAucun vote pour l'instant