Restez au courant des dernières actualités du Secrétariat social UCM.

Devenir employeur ?M'inscrire

Retour au site UCM.be

Quel contrat de travail choisir pour mon premier collaborateur ?

Catégorie

Actualité

Thématique

Dirigeant d'entreprise

Publication

26/06/2019

Vous engagez votre premier collaborateur ? Félicitations ! Et maintenant, comment choisir le bon contrat de travail ?

Les contrats standards 

Suivant la durée de la mission, vous pouvez choisir entre différents types de contrat :

  • Le contrat à durée indéterminée : Vous engagez à long terme un travailleur dans votre entreprise et, tant que les commandes sont là et que la personne convient, la collaboration peut continuer !
  • Le contrat à durée déterminée : Vous déterminez dès l’engagement la période durant laquelle vous allez travailler avec votre nouveau travailleur. Vous pouvez, dans une certaine limite, renouveler ce contrat. Vous pouvez aussi transformer ce contrat en contrat à durée indéterminée.

La durée du temps de travail

Le temps de travail est le temps pendant lequel le travailleur est à la disposition de son employeur. La législation fixe des limites minimales et maximales à la durée du travail, tant sur le plan journalier que sur le plan hebdomadaire. Des dérogations peuvent être prévues dans certains secteurs

  • Durée journalière : la durée du travail est, en principe, limitée à 8 heures par jour. Au cours de cette journée, chaque période de travail doit durer au moins 3 heures. Suivant l’activité et le secteur, des dérogations sont possibles.
  • Durée hebdomadaire : la durée du travail est, en principe, limitée à 38 heures par semaine. Ces 38 heures correspondent soit à la durée effective de travail respectée chaque semaine dans l’entreprise, soit à une durée hebdomadaire moyenne à respecter sur une période de référence (un mois, un trimestre, …) Vous pouvez engager un travailleur à temps partiel ? La durée minimum est d’un tiers du temps d’un travailleur occupé à temps plein. A nouveau, suivant l’activité et le secteur, des dérogations sont possibles.

Le contrat d’occupation d’étudiant

Via un contrat écrit, vous pouvez aussi engager un étudiant pour une durée maximale 12 mois consécutifs.

Vous bénéficiez d’un taux de cotisation réduit pour autant que l’étudiant ne travaille pas plus de 475 heures sur son année dans le cadre de contrats étudiant. Consultez avec votre étudiant le site studentatwork.be pour s’assurer qu’il ne dépasse pas ce nombre d’heures.

Les flexi-jobs

Les flexi-job constituent une forme d’emploi qui permet aux travailleurs déjà occupés auprès d’un ou de plusieurs autres employeurs à raison de 4/5ème minimum de bénéficier de revenus complémentaires dans des secteurs déterminés. La mesure a été élargie aux travailleurs pensionnés.

Au départ prévu pour l’Horeca, il a été étendu en 2018 à d’autres secteurs d’activité. Il s’agit principalement des commerces de détails (boulangeries, commerces alimentaires, salons de coiffures…).

Certaines formalités doivent être accomplies dans le cadre de l’engagement d’un flexi-job, telle la conclusion d’un contrat-cadre, la réalisation d’une Dimona ou la remise du règlement de travail de votre entreprise (comme pour tout travailleur).

Ce qu’UCM fait pour vous

Vous engagez bientôt ? Prenez rendez-vous en ligne ou via le 078/05.20.20.